Santenay

Avec son millier d'habitants, la charmante ville de Santenay située au coeur de notre côte dans un cirque de falaises, est l'un des nombreux endroits en Bourgogne ou l'on peut découvrir de grands Crus. Renommé pour ses eaux minérales lithinées salines, Santenay est une station hydrothermale depuis 1968.
Le village, le moulin Sorine
Avec son millier d'habitants, la charmante ville de Santenay située au coeur de notre côte dans un cirque de falaises, est l'un des nombreux endroits en Bourgogne ou l'on peut découvrir de grands Crus. Renommé pour ses eaux minérales lithinées salines, Santenay est une station hydrothermale depuis 1968

Le village

Ce territoire de coteaux splendides est idéal pour les promenades. Le Mont de Sène ou « Montagne des Trois Croix » (triple calvaire édifié à son sommet) offre un magnifique panorama de la côte et des environs du village, et on peut également apercevoir la vallée de la Saône, le Jura, les Alpes, le Clunisois et le Morvan.

Santenay se compose de 4 parties :
- Santenay-le-Haut qui est la partie la plus ancienne s'appelait autrefois Narosse. Il se trouve entre la Charrière et le quartier dédié au thermalisme.
- Saint Jean en bas du Mont de Sène; avec son ancienne église.
- La Crée qui sépare ces deux dernières agglomérations de Santenay-le-Bas.
- Santenay-le-Bas, le centre du village qui s'est construit autour du château. On y trouve aujourd'hui des commerces, la gare et l'Office de Tourisme.

Le bel hôtel particulier avec terrasse sur la place, abritant aujourd'hui la Maison Prosper Maufoux, a été édifié en 1837 par l'unique propriétaire de la Romanée-Conti, à l'époque le négociant en vins Duvault-Blochet. En remontant la Grande rue, vous pourrez apprécier la maison Jonchapt avec son pigeonnier. Cette bâtisse fut érigée au milieu du XVIIème siècle par Denis Jonchapt l' « amodiateur du marquisat de Santenay ». Lorsqu'il décéda en 1674, il fut enterré au pied de la statue de la Vierge terrassant le dragon, qu'il avait commandé pour l'église Saint Jean en 1660.

En contre bas du château se trouve l'église Notre Dame du Rosaire. Cette église fut construite grâce aux dons des deux filles du riche propriétaire de la Romanée Comti, Jacques Duvault-Blochet. Le but était de construire une église plus près du centre moderne du village, non loin de la place du jet d'eau. Ce nouveau bâtiment fut inauguré le 17 Octobre 1891. Il subira un incendie en 1988 et remit à neuf en 1990.

En continuant à descendre, vous arrivez à la place de la Mairie d'où vous apercevez la chapelle Sainte Agathe et son Beffroi.
La chapelle Sainte Agathe (1590) vers la Mairie, est dotée d'un campanile qui a été remplacé plus tard par un beffroi. Elle servait de prison pendant la période de la Terreur. C'est aujourd'hui une salle de réunion ainsi que la bibliothèque municipale.

Le château Millard a été construit par François Millard vers 1670. C'est un corps de logis rectangulaire à deux tours carrées à toits pyramidaux.
Il possède un pigeonnier et une petite bâtisse utilisée en tant que cuisine.
C'est aujourd'hui le siège du négociant en vins Fleurot-Larose.

Le Moulin Sorine

Il a été construit au coeur du vignoble par François Sorine, fils d'un vigneron de Santenay vers 1830 de construire un moulin à vent.

Il a été restauré par la commune en 1990 car il risquait de s'écrouler et il a été inauguré en 1995 et peut moudre le grain.

Sa tour mesure 8 mètres de hauteur pour un diamètre de 6 mètres.
L'épaisseur des mures s'élève à un mètre et sa charpente et sa couverture sont faites en châtaigner et pèsent 12 tonnes. Ses ailes ont une envergure de 14,50 mètres et le poids des meules est de 3,5 tonnes .

Le Moulin Sorine se visite le samedi et le dimanche de 14h à 18h, sur rendez-vous pour les groupes.


Santenay
Santenay

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :