Beaune

Siège d'un parlement au Moyen-Age et résidence des Ducs de Bourgogne jusqu'au XIVème siècle, Beaune, située en plein coeur du vignoble est aujourd'hui la capitale des vins de Bourgogne et aussi une ville d'art et d'histoire pleine de charme. Riche de son patrimoine historique et architectural, cette ville est réputée pour son Hôtel Dieu, sa collégiale Notre-Dame, mais également ses vins et sa très célèbre Vente des Vins le troisième dimanche de novembre.
L'Hôtel Dieu, la Collégiale Notre-Dame, les Remparts
Siège d'un parlement au Moyen-Age et résidence des Ducs de Bourgogne jusqu'au XIVème siècle, Beaune, située en plein coeur du vignoble est aujourd'hui la capitale des vins de Bourgogne et aussi une ville d'art et d'histoire pleine de charme.
Riche de son patrimoine historique et architectural, cette ville est réputée pour son Hôtel Dieu, sa collégiale Notre-Dame, mais également ses vins et sa très célèbre Vente des Vins le troisième dimanche de novembre.

L'Hôtel Dieu


Véritable joyau de la ville de Beaune, l'Hôtel Dieu vous étonnera par son impressionnante architecture, son histoire, ses collections de matériel (5 000 objets) et son très célèbre polyptyque du Jugement Dernier de Rogier van der Weyden.

Il a été construit en 1443 par les époux Nicolas Rolin (chancelier de Philippe le Bon) et Guigone de Salins durant un épisode tragique de famine et de peste. Cet édifice médiéval accueillait les malades, jusqu'en 1971, où un hôpital moderne a été bâti.
C'est le monument emblématique et incontournable de la ville de Beaune.
Tuiles vernissées

A l'intérieur, on peut visiter :

- La « chambre des pôvres » où les malades étaient soignés. Cette salle immense (longue de 50 mètres, large de 14 mètres et haute de 16 mètres) comporte 28 lits à colonnes à courtine rouge et une architecture particulière : voûte en carène de navire renversée, monstres marins multicolores représentant l'enfer, carrelage marqué des initiales de Nicolas Rolin et Guigone de Salins et de la devise « Seulle » traduisant le dévouement du chancelier de Philippe le Bon envers son épouse.
- La Chapelle où se déroulaient les offices. Sa situation au fond de la salle des pôvres permettait aux malades d'assister aux célébrations religieuses sans avoir à se déplacer.
- La salle Sainte-Anne réservée aux malades nobles
- La salle Saint-Hugues dont les peintures d'Isaac Moillon montrent les neuf travaux du Christ.
- La salle Saint-Nicolas : l'ancienne infirmerie des malades en danger de mort
- La cuisine avec sa grande cheminée gothique à double foyer et son tournebroche à automate.
- La pharmacie et son apothicairerie
- La salle du polyptique et son très célèbre tableau du Jugement Dernier, véritable chef-d'oeuvre de l'art flamant réalisé par Rogier Van der Weyden.
- La salle Saint-Louis accueillant des Tapisseries de Tournai (du début du XVIème siècle) et de Bruxelles (de la fin du XVIème siècle).


La collégiale Notre-Dame de Beaune


Construite au XIIème, cette « fille de Cluny » est l'une des dernières grandes églises romanes de Bourgogne. Elle conserve toujours actuellement une incroyable unité stylistique. Une collection de tapisseries relatant les épisodes de la vie de la vierge Marie y est exposée.

Sa construction a débuté en 1120 et s'est achevée environ un siècle plus tard.
On l'appelle « fille de Cluny » car elle a été entreprise selon le modèle clunysien et a été inspirée de la cathédrale Saint-Lazare d'Autun.
Elle est l'une des dernières grandes églises romanes de Bourgogne.
La collégiale est classée au titre des Monument historiques depuis 1840, et son presbytère depuis 1926.
Il est possible de visiter le transept, une partie du cloître du XIIIème siècle et la salle capitulaire.
Le maître-autel contient les tapisseries « de la vierge Marie », qui marquent le passage de l'art du Moyen-Age à la Renaissance. Dix-neuf tableaux tissés de laine et de soie racontent la vie de la Vierge Marie.

Les remparts


Les remparts actuels de la ville de Beaune ont été construits au XVIIème siècle et les huit bastions au XVème siècle. Ils servaient autrefois d'enceinte de protection. On peut en d'effectuer le tour (2 km) et admirer les différents paysages de la ville de Beaune : le centre ville, la périphérie, le vignoble et la Montagne de Beaune.



Beaune
Beaune

Pour accéder à la version Flash du site, vous devez télécharger Flash Player en cliquant sur l'image suivante :